Assemblée publique du secteur national de l’emploi pour les jeunes - Développer la nécessité du mentorat pour les jeunes

Du 15 au 19 juin 2020, des fournisseurs de services d’emplois provenant de partout au Canada ont été convoqués par le Conseil canadien pour la réussite des jeunes à l’Assemblée publique du secteur national de l’emploi pour les jeunes. Durant cette dernière, il a principalement été sujet de chercher des moyens de s’ajuster aux répercussions de la COVID-19 et d’encourager la réouverture de l’économie.  

Au nom de MENTOR Canada, nous avons soutenu l’initiative et participé en tant que panélistes afin de partager notre avis sur le mentorat en tant qu’élément essentiel à l’atteinte du plein potentiel des jeunes. Nous avons conscience que plusieurs personnes dans le secteur des services aux jeunes éprouvent des difficultés à financer leurs activités et à offrir des services dans notre nouvelle normalité. Le taux de chômage chez les jeunes est extrêmement élevé et on rapporte également davantage de défis en lien avec la santé mentale dus à la COVID-19, à l’isolation, à la fermeture des écoles et au confinement. Tout comme la société, les services de mentorat s’adaptent afin de pouvoir offrir leurs services.  

Le rapport sommaire de l’Assemblée publique du secteur national de l’emploi pour les jeunes offre quelques réflexions majeures sur la COVID-19 et la pertinence du secteur de l’emploi. La COVID-19 a poussé le secteur de l’emploi à modifier sa façon de soutenir les jeunes, ce qui a mis en évidence et exacerbé des lacunes qui existent depuis longtemps. 

Lisez le rapport complet

Deux des thèmes émergents concernant les fournisseurs de services de mentorat ont été soulignés

1. Reconnaître les effets sur la santé mentale des personnes à la recherche d’emploi ainsi que des praticiennes et des praticiens, et offrir une gamme plus vaste de formes de soutien. 

  • Les fournisseurs de services d’emplois ont mentionné que le nombre de cas de troubles de santé mentale et d’anxiété a augmenté pendant la pandémie. Ils ont également constaté que l’isolement social a aggravé ces troubles chez les jeunes (et c’est également le cas pour les fournisseurs de services).  

  • Le mentorat peut être un facteur de protection contre les troubles de santé mentale en plus de contribuer au développement de la persévérance et de la résilience. Le mentorat, autant que pour le mentor que pour le mentoré, peut aider à briser l’isolement social et à nous rappeler que nous avons tous quelque chose à enseigner et à apprendre. Les relations de mentorat de qualité présentent de nombreux avantages pour le mentor et pour la personne mentorée. De plus, aider les jeunes à établir et à étendre leur réseau de soutien peut contribuer à bâtir le capital social ainsi qu’à ouvrir la porte à de nouvelles possibilités, de nouveaux domaines et de nouveaux intérêts. 

mental health

 

2. Augmenter les occasions d’apprentissage et de formation de compétences ainsi que les programmes particuliers pour les jeunes alors qu’elles ou ils apprennent à nouveau à évoluer dans un milieu de travail différent et s’adaptent à celui-ci. 

  • Les fournisseurs de services d’emplois ont partagé leurs inquiétudes quant aux répercussions de la COVID-19 sur la motivation des jeunes et sur les services de recrutement en raison de la diminution d’offres d’emplois causée par le ralentissement de l’économie. Augmenter les occasions d’apprentissage et de formation de compétences au moyen d’institutions et de planification permet d’inciter les jeunes à retourner sur le marché du travail dans le futur, au fur et à mesure que l’économie se rétablira. 

  • Nous savons que l’accès à une relation de mentorat peut élargir la prise de conscience et les possibilités d’une jeune personne qui n’est peut-être pas consciente des nouveaux cheminements de carrière ou des options qui s’offrent à elle. Explorer de nouvelles perspectives ainsi que de nouveaux intérêts grâce à un mentor et rencontrer d’autres mentors dans un nouveau domaine peut avoir une influence incroyable et encourager la prise de décisions éclairées. De plus, aider les jeunes à créer des liens avec les adultes à l’emploi peut les aider à gérer leurs attentes et à susciter leur enthousiasme face à de nouvelles possibilités. 

youth challenges

Nous avons conscience que les jeunes Canadiennes et Canadiens auront davantage besoin de rencontrer des mentors qui peuvent les aider à s’impliquer auprès d’employeuses potentielles et d’employeurs potentiels et auprès du marché du travail canadien afin d’avoir accès à des perspectives d’emploi dans une économie post-pandémie. Grâce à des occasions de mentorat de qualité, nous aidons les jeunes à comprendre les compétences professionnelles pratiques requises pour répondre aux exigences du marché du travail ainsi qu’à apprendre comment accéder à des possibilités qui correspondent à leurs objectifs académiques, professionnels et personnels. À l’aide de notre plateforme virtuelle et de notre réseau de mentorat, nous soutenons les initiatives pour les enfants et les jeunes en situation de vulnérabilité, dont celles pour la santé mentale. 

Nous remercions le Conseil canadien pour la réussite des jeunes d’avoir eu l’initiative d’entamer ces conversations dans le secteur de l’emploi. Grâce à notre série d’évènements virtuels intitulée « Le pouvoir du mentorat » avec des chefs d’entreprises provenant de partout au Canada qui ont eu lieu au cours des huit derniers mois, nous avons été témoin de l’effet que peut avoir le mentorat sur la création de nouvelles relations. 

Maintenant plus que jamais, il faut continuer à supporter le mouvement du #MentoratToujours. Nous avons besoin d’adultes qui s’engagent en tant que mentors auprès des jeunes. Rendez-vous sur devenezmentor.ca pour en apprendre plus sur une expérience de mentorat adéquate pour vous. Si vous voulez en savoir davantage sur le mentorat, assistez à notre séance d’Orientation d’une heure en ligne pour les mentors. 

Apprendre davantage

Plus de nouvelles