Comment pouvons-nous #ReconstruireEnMieux ?

La semaine passée, MENTOR Canada a participé à la première conférence de FUTURE OF GOOD afin d’en apprendre davantage sur les points de vue des secteurs caritatif, philanthropique et à but non lucratif ainsi que sur la manière de #ReconstruireEnMieux. Ce fut un évènement énergisant et encouragean, en plus d’être une occasion géniale de créer des liens avec d’autres dirigeants et dirigeantes du Canada qui s’intéressent aux solutions créatives pour améliorer le pays après la pandémie.

En ce qui nous concerne, les deux conversations les plus importantes étaient : 

1) Les jeunes, le bien-être mental et le travail d’impact social, en partenariat avec le projet Objectif avenir de la RBC.

2) Remédier à la disparité numérique dans l’ensemble du Canada, en partenariat avec l’ACEI. Ces deux sujets ont orienté le travail du mouvement du mentorat au Canada.

    rbc future launch logo fr                      ACEI logo

 

MC blue

 

Afin de tenter de remédier à la disparité numérique, nous nous préparons à lancer notre plateforme de mentorat virtuel complète et gratuite en janvier 2021 qui aidera les jeunes au Canada à l’accès de relations de mentorat virtuelles. La plateforme que nous avons choisi d’adapter s’est avérée être en mesure de fonctionner en connectivité limitée, ce qui nous aidera à atteindre les jeunes vivant dans des milieux ruraux, éloignés ou nordiques.

Apprendre plus

Nous allons élargir l’accès aux outils et aux ressources permettant d’améliorer la qualité des possibilités de mentorat, pour objectif d'améliorer le bien-être mental.

Le Connecteur Mentor aidera les mentors ainsi que les mentorés à avoir accès à des expériences de mentorat, en ligne ou au sein de leur communauté.

Notre Orientation en ligne pour les mentors gratuite aidera davantage de bénévoles à adopter l’état d’esprit d’un mentor.

Notre étude, l’État du mentorat au Canada pour les jeunes, qui sera publiée sous peu pour les fournisseurs de services et le grand public, nous aidera à apporter des améliorations qui renforceront les relations de mentorat. Cette étude nous aidera aussi à rejoindre les jeunes, en particulier les jeunes personnes qui ont des besoins complexes.

 

 

 

MC

Le Connecteur Mentor

Le bien-être mental

Voici quelques faits saillants mentionnés par les conférenciers et conférencières au sujet du bien-être mental lors de l'événement tenu par Future of Good :

Fait saillant #1

Avant que la COVID-19 ne bouleverse le Canada, 2020 s’avérait déjà être une année traumatique. Kathy Hay, PDG de Kids Help Phone, a affirmé que leur personnel avait fait face à de grands nombres de jeunes à la recherche de soutien à la suite des feux de forêt en Australie, de la destruction d’un avion transportant des passagers en Iran et de la mort soudaine de Kobe Bryant. Leurs données prouvent également que les enfants victimes de racisme étaient les plus susceptibles de parler de suicide. En 2019, le service a eu 1,9 million « d’interactions ». Depuis la semaine dernière, le nombre d’interactions en 2020 frôle les 4,25 millions. « Il s’agit d’une énorme augmentation », a précisé Hay. 

 

Kathy Kids Help Phone

Fait saillant #2

Les jeunes s’attendent à plus de la part de leurs employeurs et employeuses. Gladys Okine-Ahovi, directrice générale du Conseil canadien pour la réussite des jeunes, a déclaré que, bien que les jeunes souhaitent contribuer pendant la pandémie de COVID-19, ils veulent également des patrons et patronnes qui font preuve d’ouverture et de compassion. « Les jeunes veulent être certains d’être écoutés au moment de partager leurs préoccupations en plus de vouloir que cette empathie soit abordée, » a-t-elle dit. Les employeurs et employeuses devraient être en mesure d’offrir du soutien en matière de santé mentale et de nouvelles façons d’aider, ce qui comprend les personnes employées à temps partiel ou les employés occasionels, comme les jeunes, qui sont souvent exclus. 

CCYP logo

Vous voulez en apprendre plus sur le futur du bien-être mental? Lisez ces histoires de Future of Good.

La disparité numérique

Voici quelques faits saillants mentionnés par les conférenciers et conférencières au sujet de la disparité numérique au Canada :

Fait saillant #1

La première étape pour mettre fin à la disparité numérique, selon l’ensemble des conférenciers et conférencières, est de réinventer l’Internet comme un service public ou même comme droit de la personne plutôt que comme quelque chose d’agréable à avoir. « Nous devons cesser de percevoir l’Internet comme étant un produit, » affirme Fiona McKean, fondatrice et présidente de la Thistledown Foundation, « ce n’est pas une voiture ». Le rôle d’une société civile, selon Laura Tribe, directrice générale d’OpenMedia, est de défendre cette cause et de s’assurer que les communautés sans accès à Internet sont écoutées par les responsables en politique afin de leur faire comprendre cet enjeu sur le plan humain. 

Fait saillant #2

Qui sont ces communautés ? « La pandémie nous a contraints à un mode de vie virtuelle duquel tout dépend, » a affirmé Kamau Bobb, responsable mondial de la stratégie en matière de diversité et de la recherche chez Google. « Sans Internet, il est impossible de participer. On se retrouve relégué à la seconde classe. » C’est pour cette raison que la COVID-19 n’a pas seulement approfondi la disparité numérique, elle a également aggravé les inégalités socioéconomiques et raciales déjà présentes dans nos sociétés. 

 

Fait saillant #3

S’assurer que les personnes âgées isolées comprennent comment utiliser l’Internet de façon sécuritaire en plus de construire une nouvelle infrastructure d’Internet et d’augmenter la connectivité est crucial. « Il ne faut pas négliger les personnes âgées », a déclaré Laura Tribe. « La capacité à répondre à un appel FaceTime peut être extrêmement importante pour une personne. Dès que la technologie sera plus accessible, elle leur ouvrira les portes à tout un monde de possibilités. »

Vous voulez en apprendre davantage sur la disparité numérique et sur la façon d’y remédier? Lisez ces histoires de Future of Good.

Plus de nouvelles